vendange_edited.jpg

À PROPOS

Bienvenue chez Sonshine vins !

Je me présente, Lisanne, je suis originaire des Pays-Bas. J’ai auparavant travaillé pendant de nombreuses années dans la restauration en tant que sommelier. En mars 2017 j’ai décidée de réaliser mon rêve : faire mon propre vin ! J’ai donc déménagé en Touraine dans la Loire avec mon petit (à ce moment-là...) chien Boaz.

L’été suivant j’ai commencé mes études de viticulture et d’œnologie au lycée d’Amboise. Retour sur les bancs de l’école, assise sur une chaise pendant 8 heures … à écouter des cours en français. À cet instant la langue française était mon principal challenge. Bien des fois je me suis demander, dans quoi me suis-je lancée ? Faut-il que je retourne en Belgique retrouver ma vie d’avant?

Mais la passion à très vite repris le dessus. Apprendre le métier que je voulais faire et obtenir un diplôme après 1 an d’étude m’a donné la sensation d’être la personne la plus heureuse du monde.

J’avais commencé à faire des micros cuvés en 2016 et 2017 mais c’est à la sortie de l’école que j’ai commencé à acheter des raisins pour en faire du vin dans une jolie cave troglodyte dans le village de Noizay.

Trouver des raisins cultivés en agriculture biologique n’est pas chose facile de nos jours en raison des accidents climatiques. Les gelées de printemps sont des évènements courants et dévastateurs dans notre région. Mais un grand merci aux vignerons chez qui j’ai vendangé certains de leurs plus beaux raisins et aves lesquels 6 cuvées sont nées en 2018 ! Tous les raisins sont vendangés à la main par mes soins et traités avec le plus grand respect.

La prochaine étape qui je l’espère deviendra bientôt une réalité pour accéder au rêve ultime : trouver et cultivé mes propres vignes !

Tous mes vins sont faits naturellement, ce qui sous-entend que les raisins ont été cultivé dans une démarche biologique ou biologique/biodynamique. Les vins vivent leurs vies et mon travail est de les guidés dans la bonne direction.

À la cave, peu d’interventions. Le vin fermente grâce aux levures indigènes présentes à la vigne et dans la cave et aucun intrant n’est utilisé, excepté un peu de souffre avant la mise en bouteilles si le vin en a besoin pour rester stable lorsqu’il traversera le monde.

En plus de ce joli projet, je fais aussi un peu de vin en Australie. En 2017 et 2018, je suis allée à l’autre bout du monde pour travailler avec des amis vignerons dans les collines d'Adélaïde. Ce fut une expérience tellement grande et enrichissante que j'ai décidé de monter un projet de vinification en parallèle. J'ai beaucoup de chance d'avoir eu cette opportunité et je suis très reconnaissante d'avoir autant de gens inspirants autour de moi. Les vins que j'y ai produits lors du millésimes 2019 sont maintenant en vente en Australie.

N’hésitez pas à me contacter si vous voulez me rendre visite à la cave à Noizay !

  • Instagram
  • Facebook